Le mot du Président

31 janvier 2019

Dans ce temps d’incertitude sur le devenir de l’enquête publique, gardons confiance dans ce bel outil de démocratie participative et soyons fiers de nos missions accomplies au service de l’intérêt général, des territoires et de leurs habitants.


L’engagement de la compagnie au profit de la formation des commissaires enquêteurs et des acteurs de l’enquête publique ne faiblit pas. Il se renforce même avec nos Rencontres du Pont du Gard les 10 et 11 octobre 2019. C’est toute une équipe de commissaires enquêteurs qui se mobilise, qui cogite en ateliers, pour dégager l’apport du commissaire enquêteur et le sens de cette consultation publique préparatoire à une prise de décision sur des projets qui doivent être « partagés ». Venez participer à la préparation de nos Rencontres.


La dématérialisation des enquêtes publiques est maintenant bien prise en compte, comme le prouve la nette augmentation des observations du public recueillies au cours de nos enquêtes récentes. Il faut poursuivre dans cette voie et inviter les maîtres d’ouvrages et les autorités organisatrices à mettre en œuvre le maximum de moyens d’information pour que le public utilise pleinement ces nouveaux modes de communication.


La CCE-LR s’engage elle aussi résolument dans la dématérialisation, ainsi, à partir du 1er février 2019, il sera possible de payer en ligne, sur notre site internet, les cotisations et les participations aux formations.


Malgré des vents contraires, gardons le cap en nous appuyant sur l’éthique de nos valeurs.


En toutes occasions, démultiplions les explications sur cette enquête publique encore très mal connue du grand public, et sur l’intérêt de la présence d’un commissaire enquêteur, analysant les observations du public et donnant un avis, empreint d’impartialité et d’indépendance, sur l’intérêt général du projet facilitant ainsi la prise de décision de l’autorité responsable.

Le mot du Président
 
 
© Micropulse 2019 - Création site Internet